Composé par le parfumeur Quentin Bisch, Ganymede reprend les notes cuirées-daim qui avaient fait de B683 un beau classique. Mais cette fois, elles s’émancipent des codes traditionnels pour nous emporter ailleurs, vers une élégance lumineuse et fluide. Elles s’assouplissent, gagnent en légèreté et douceur tactile au contact de la violette tandis que la mandarine apporte sa vivacité pleine et acidulée. C’est elle qui donne le ton et la verticalité de la fragrance dès l’envolée et face à elle, l’immortelle vient en contre-point relever l’accord de ses facettes tantôt minérales tantôt salées.

Les notes de cette eau de parfum sont, en tête : la mandarine d’Italie, la pomme verte et le safran, en coeur : la violette et l’osmanthus absolue de Chine, en fond l’akigalawood, l’immortelle absolue et un accord minéral.

Les parfums de la Maison MARC-ANTOINE BARROIS sont le fruit de la rencontre de deux jeunes créateurs. L’un est couturier, l’autre est parfumeur et ce sont des souvenirs d’enfance qui les ont réunis. Ceux envoutant des parfums de caractère; le cuir d’un attaché-case élégant ou d’un sous-main impeccable; et les senteurs boisées et végétales en référence aux souvenirs de maisons chaleureuses autant que des balades familiales en foret. La direction artistique du premier et le talent olfactif du second ont fait la magie de ces belles fragrances.
Les parfums et bougies sont fabriquées en Provence.